Au sens propre comme au sens figuré.

Cette 30ème édition de la transforestière nous a vraiment cuits.
Nous nous étions inscrits sur le circuit court « coureurs », deux ans après avoir participé au circuit long « randonneur » (sans classement) de cette même manifestation. Mais ce n’était pas au même endroit ! Et pas avec la même température…


Les cordes qui tombaient ont été remplacées par une canicule digne du sud de la France façon 2003 (un four donc) et le terrain relativement plat a fait place à un dénivelé de dingo.
C’était au moins ma 5 ou 6ème participation et je n’ai jamais eu aussi difficile. Le dénivelé n’avait pas été annoncé par l’organisation.
IMG 1954IMG 1956

Au vue des résultats, beaucoup de personnes ne sont pas parvenues à prendre toutes les balises, notamment chez les randonneurs :
   Sur le circuit randonneur « court », il y avait 71 équipes. Il n’y a que 7 équipes qui ont réussi à récupérer toutes les balises ! (90 % n’ont donc pas pris tous les postes).
   Sur le circuit randonneur « long », il y avait 33 équipes et seulement 6 équipes ont pris tous les postes (82 % n’ont donc pas pris tous les postes).
A écouter certains participants, quelques postes étaient plutôt techniques pour des randonneurs.
   Sur le VTT, 5 équipes sur 14 sont classées (36 % classés)
   Sur le parcours coureurs « court » : 26 équipes classées sur 42 au départ ! (62 % de classées)
   Sur le parcours coureurs « long » : 7 équipes classées sur 13 au départ ! (54% de classés)

En tant qu’organisateur, cela me donnerait à réfléchir ! Mais ce n’est que ma vision.

Dès le départ, le ton a été donné : 150 m de dénivelé sur 750 m de parcours.
Nathalie, qui n’aime ni la chaleur ni les grosses bosses, a été littéralement cramée et ne s’en est pas remise.
Au bout de 3 h 30 d’efforts (environ un gros tiers seulement du parcours) et d’arrêts prolongés pour soulager son hyperthermie, nous avons sollicité l’aide d’un habitant de Bagimont pour qu’il nous reconduise en voiture au bivouac, ce qu’il a accepté gentiment.
IMG 1959  IMG 1959
Un four donc….

Pour rester factuel :
L’organisation a eu visiblement peu de temps pour changer de parcours car initialement, la course devait se dérouler au Luxembourg. Cela n’aurait pas donné un terrain plus facile.

Ce changement de dernière minute a probablement contraint les organisateurs à trouver en urgence un nouveau lieu. Certes très beau, les Ardennes belges sont magnifiques. Malheureusement, la « navigation » s’est faite sur une carte IGN belge datant de 2007 !!! La végétation a eu le temps de changer et les chemins ne correspondaient pas toujours à la carte ou au terrain. Vous apprécierez en regardant la carte.
À tel point, que, malgré notre arrêt avant la première balise (et une bonne demi-heure de retard sur tous les autres concurrents) nous avons croisé plusieurs équipes à la 4ème…
Il fallait « interpréter » le terrain. Nous n’avons pas pu aller sur la partie de carte IOF au sud  (qui, aux dires d’autres concurrents, n’était guère plus simple)…

IMG 1957

Désolé pour la piètre qualité de l'image

À part le numéro 112 pour appeler les secours, les organisateurs ne sont pas soumis aux mêmes obligations que chez nous, comme celle de recruter obligatoirement une équipe de secours… Et sous ces températures, je ne sais pas si le numéro en question a été sollicité.

Le lendemain, nous nous sommes contentés de prendre quelques postes toujours sur la vieille carte.
Avec des éléments qui apparaissent ou disparaissent, certains postes ont été trouvés un peu « au petit bonheur la chance »…
Il faisait presque aussi chaud malgré un départ à 9 h.

Nathalie et Marco

ffco logo

Logo LIFCO

logo cdos

logo helga

.