C’est presque un tiers du club qui est venu en Alsace pour ces trois jours organisés conjointement par les clubs de Mulhouse et Belfort. Cela fait plusieurs années (plus de 10 ans) que le club de Mulhouse organise cet événement qui attire près de 1500 personnes, petits et grands.

Prologue à l’écomusée ou dans le train

C’est un superbe endroit pour un sprint.
Ce n’est pas la première fois que ce lieu accueille les 3 jours de Pâques puisqu’en 2011 il y avait eu une épreuve apéritive en cette même place.
Elisabeth, Vincent et Mathieu ont représenté le ROP sur cette étape.
Avec de belles images en prime.

ecomusee1Le symbole de la région

ecomusee3 ecomusee3 ecomusee3

Une autre partie du club s’était levée aux aurores pour prendre le TGV à 7 h 20.

Quelques photos en illustrations :

tgv1 tgv1 tgv1

Première étape le fort du Salbert à Belfort

Samedi après-midi, nous traversons la zone industrielle de Belfort et en particulier les usines de GEC ALSTHOM, là où l’on fabrique une partie des TGV. Il y a un lien fort entre la ville et cette société.
Nous arrivons dans la cour d’une école et nous savons qu’il y a 2,5 km pour se rendre au départ.
En revanche ce qui nous attend tous c’est une montée vertigineuse (de dingue) pour aller au départ.
Beaucoup de gens vont arriver en retard, notamment ceux partant dans les premiers, mais pas que… Une brève de poste à venir dans la gazette.
Là, il y avait de quoi sonner les cloches aux organisateurs.
Visiblement ils n’ont pas eu les autorisations pour mettre en place de gros bus (avec un fort militaire en haut).

fort

Mais un petit minibus pour les enfants et les personnes âgées aurait quand même éviter une lourde fatigue. Ils avaient plus de distance de montée que de distance de course.
Du coup beaucoup de gens ont fait des erreurs, soit en début de course, soit en fin de parcours.
Comme il n’y avait pas de contrôleurs il y a eu un emprunt important des zones interdites par les concurrents. Pour une course classante au CN, un carillon supplémentaire !
Côté cartographie, beaucoup de détails rendant parfois la lecture difficile.
Pas de dénivelé négatif puisque nous ne faisions que descendre.
Dans les commentaires recueillis après la course auprès de différentes personnes, y compris d’autres clubs, cette carte et cette étape ne laisseront pas un souvenir impérissable.

campement campement2

 

Première étape bis : petite visite en ville

Profitant de la fin de l’après-midi, nous avons fait notre petit tour en ville.

Le Territoire de Belfort est né en 1871 du traité de Francfort qui mettait fin à la guerre de 1870-1871. Il est alors appelé « arrondissement subsistant du Haut-Rhin ». L'Alsace et la Lorraine avaient la particularité d'être deux régions bilingues et leur démantèlement fut organisé selon des critères linguistiques. L’Empire allemand gagnait ainsi par ce traité, la plus grande partie de l’Alsace et un quart de la Lorraine. L’extrême sud-ouest du Haut-Rhin, autour de Belfort, fut laissé à la France et ainsi séparé du reste de l’Alsace. La principale raison est que la population des environs de Belfort était majoritairement francophone (tandis que le reste de l’Alsace était majoritairement germanophone, le principal dialecte alsacien faisant partie des langues germaniques). Ce n'était toutefois pas un critère absolu car on trouvait des francophones et des germanophones aussi bien à Belfort que dans le reste de l'Alsace, seule leur proportion différait.

La statue de Belfort qui symbolise la ville est le lion !

Le lion de Belfort est une sculpture monumentale en haut-relief du sculpteur alsacien Auguste Bartholdi (celui qui a réalisé la statue de la liberté), située à Belfort en France au pied de la falaise de la citadelle. Elle représente un lion couché, la patte posée sur une flèche qu'il vient d'arrêter. Il semble visiblement prêt à se dresser et repose sur un piédestal en rocaillage. Cela commémore la résistance de la ville assiégée par les Prussiens durant la guerre de 1870, et à l'issue de laquelle la zone, correspondant à l'actuel Territoire de Belfort, sera la seule partie de l'Alsace à rester française. Il fait 11 mètres de haut pour 22 mètres de long

lion1 lion2Et pour Pâques, les chocolatiers avaient fait preuve de créativité.

Deuxième étape le Bois du Fays à Belfort

Cette fois nous avions une longue distance au programme, avec acheminement par navette puis un peu de marche. Les temps de présence pour prendre le bus avaient été un peu surestimés, mais il vaut mieux être en avance qu’en retard (comme dans la première étape)

La carte promettait un relief intéressant et la lecture des courbes de niveaux était primordiale.
Des espaces assez dégagés permettaient une progression assez facile.
Les organisateurs un peu taquins, n’avaient rien trouvé de mieux que mettre une petite montée pour le couloir d’arrivée.
Difficile de prendre des photos aussi bien au départ qu’à l’arrivée puisqu’il nous a fallu 2 kilomètres pour revenir sur le plan d’eau qui servait de base d’accueil.

Heureusement il y avait un petit jeu. Qui va d’ailleurs réussir au RO PARIS !!

glaceEn allant vers la ligne de départ ce beau cheval glaceEt en fin de course certains se sont fait des petites douceurs

Deuxième étape bis la chasse aux œufs de Paques

Le moment qui fut peut-être le plus important de ce beau séjour : la chasse aux œufs de Pâques organisée au camping. Dans le rôle de la balise de départ cloche Marco !
Les plus petits ont eu droit de partir avec un peu d’avance mais cette course a déchainé les passions.
Il suffit de voir les images :

chasse1 chasse1

chasse5 chasse3 chasse3

chasse1

Tout cela s’est conclu en allant prendre un dîner à proximité dans une pizzeria (les petits sont au fond à droite avec leur table).

repas

Troisième étape le Bois du Fays à Belfort

Encore une longue distance au programme de la journée.
Le départ était donné en chasse. Ce qui fait que les personnes les moins à l’aise en CO partaient en dernier. Ce n’est pas forcément une formule optimum, mais c’était le format de course.
Nous retournions en partie sur la carte de la veille.
Cette fois il était plus facile de prendre des photos puisque le couloir d’arrivée était sur la base de loisirs.

Retour un peu mouvementé pour deux membres du club suite à une arrivée tardive. Heureusement Madeleine et Roland Dieudonné se sont chargés de ramener les retardataires à la gare. Ca vaudra aussi une brève de poste dans la gazette.

etape3 etape3 1 etape3 1 etape3 1

etape3 4 etape3 4

etape3 4Pendant qu’Antonio et Mathieu analysent la carte, c’est le moment du câlin pour Coline !

podiumEt la plus haute marche du podium pour Elisabeth

Les résultats

 

Prologue

               
                 
11 Mathieu M 01:11:25            
42 Vincent B 35:42:00            
12 Elisabeth P 45:52:00            
                 

Classement 3 jours

               
                 
Pl NOM E1   E2   E3   Temps
H12 (38)                
18 Maxime D 25:36:00 13 36:45:00 25 17:42 22 01:20:03
29 Ethan M 01:45:10 32 01:04:54 35 31:53:00 33 03:21:57
30 Thibault D 02:11:14 33 01:18:16 36 32:53:00 34 04:02:23
                 
H14 (35)                
21 Alexandre D 01:11:17 28 01:10:10 28 51:44:00 21 03:13:11
23 Hugo M 01:47:00 31 54:01:00 21 49:13:00 17 03:30:14
                 
H21E (78)                
941 Lionel M 48:30:00 47 02:01:04 40 Abandon    
                 
H21A (34)                
14 Antonio TZ 01:01:54 22 02:04:27 16 01:43:34 12 04:49:55
  Mathieu M 02:20:24 33 02:22:30 24 pm    
                 
H21C (24)                
  Nicolas D pm   abs   abs    
                 
H35 (21)                
11 Olivier G 48:48:00 12 01:37:25 14 01:30:50 10 03:57:03
12 Guillaume G 51:35:00 15 01:30:53 11 01:42:51 16 04:05:19
                 
H40 (47)                
9 Mickaël M 45:23:00 21 01:18:28 7 01:09:02 7 03:12:53
                 
H50 (88)                
48 Marc W 01:01:11 65 01:13:10 51 01:19:51 41 03:34:12
                 
H60 (64)                
48 Marc A 01:03:53 56 01:16:38 54 01:11:40 47 03:32:11
                 
HVC (20)                
4 Stéphane D 46:40:00 8 54:36:00 5 01:06:38 4 02:47:54
                 
                 
D21A (41)                
22 Marion V 45:35:00 14 01:27:29 25 01:19:03 25 03:32:07
30 Hélène B 01:09:28 34 01:58:24 33 01:37:21 30 04:45:13
                 
D35 (18)                
9 Aurélie C 01:11:57 13 02:19:03 13 01:38:51 9 05:09:51
                 
D40 (34)                
26 Cecilia D 01:10:18 32 01:31:57 27 01:18:25 24 04:00:40
                 
D50 (65)                
48 Nathalie D 01:45:48 61 02:29:53 60 02:54:46 51 07:10:27
                 
D55 (67)                
11 Pascale M 40:17:00 17 54:24:00 13 55:25:00 10 02:30:06
                 
DVC (21)                
1 Elisabeth P 29:31:00 1 40:43:00 1 48:35:00 1 01:58:49
15 Marie-Pierre G 01:17:44 17 01:25:41 17 01:11:51 14 03:55:16
                 
Jalonné (24)                
Tiago G pm   pm   30:35:00 9    
Ethan D pm   34:39:00 6 57:59:00 17    
Zoé G   pm   01:00:36 17 abs    
                 
Open jaune (31)              
4 Marion D 59:46:00 10 56:17:00 5 49:48:00 5 02:45:51
10 Dominique D 02:06:01 23 01:48:52 16 01:21:10 11 05:16:03
  Alixe HG 01:44:44 19 pm   abs    
  Vincent B 53:30:00 6          

A noter deux 4ème places pour Stéphane et Marion D !

Et au tirage au sort du jeu qui avait lieu sur la deuxième étape c'est Hugo qui gagne le lapin en chocolat ! c'est Aurélie qui a récupéré le lot.

cadeauIl a été offert à la participante qui a mis beaucoup de temps sur ces trois jours, avec une arrivée tardive à la troisième étape. Cherchez et vous trouverez qui c'est !

ffco logo

Logo LIFCO

logo cdos

logo helga

.