thumb Gwennaëlle et François Arrivée J2


Le Raid Bombis est l'un des grands rendez-vous des épreuves de Raid orientation (après le Raid O'Bivwak). Gwen et françois nous partagent leur expérience :

"Pour notre 3ème participation au raid bombis, nous nous sommes frottés aux coteaux de Bourgogne, dans les alentours de Dijon....


Après 3 heures de voiture, un détour pour cause de rallye automobile, une route non goudronnée pour les 2 derniers kilomètres, nous voici arrivés sur le site du départ de la course. Ce samedi là, il fait chaud! Autour de 30 degrés au moment où nous nous élançons (en marchant tout de même, faut pas risquer la surchauffe dès les premiers mètres) sur la ligne de départ. On recopie les 10 premiers postes du parcours D, partons à contresens sur la première balise, mais une fois remis de nos émotions, nous voilà partis pour 5h de course (enfin de marche, car le sac à dos et notre forme du moment nous ramènent à la raison).

Au bout d'1 heure de course, on ne voit déjà plus personne autour de nous. Ce qui est bien, au Raid Bombis, c'est qu'on n'est pas très nombreux, le "peloton" se disperse vite. On peut vraiment faire nos choix d'itinéraire, chercher les balises, se perdre aussi... thumb Bivouac

Bref, on arrive au bivouac en fin d'après-midi, persuadé d'être dans les derniers, et là, surprise, le bivouac est clairsemé. On se classe 6ème le premier jour (sur 15). On est content, on boit notre petite bière ou coca pour recharger les batteries, on fait un brin de toilette. Autre surprise: le bivouac est super, dans une grande prairie plate gorgée d'herbe bien confortable. Les derniers n'arriveront que vers 22h, ça va, on avait de la marge.

Le lendemain, après une nuit sans sommeil, on entame notre 2ème journée. Surprise des organisateurs, ils nous font débuter par un format "sprint" au 1/5000ème sur le plateau. Très sympa, on se met à trottiner pour rester dans le peloton et ne pas se faire distancer. Puis on entame vraiment la 2ème partie du raid avec des longs poste-à-poste et de vrais choix d'itinéraire. Là, on oublie la course à pied, je commence à fatiguer, les dénivelés s'enchainent, la chaleur se fait à nouveau sentir et on apprécie nos 2l d'eau.

thumb Repas dimanche midi 2Nous finissons par franchir la ligne d'arrivée au bout de 4h30 de course. Il y a déjà pas mal de monde attablés pour le repas, mais on est resté 6ème sur notre circuit. On rejoint nos covoitureurs de l'AS IGN qui ont fait podium sur le circuit C.

On remercie les organisateurs pour cette belle édition et on espère retrouver d'autres raid'orienteurs parisiens l'année prochaine dans les coteaux autour de SENS. En plus, c'est tout près de Paris!"

ffco logo

Logo LIFCO

logo cdos

logo helga